Hibakushas
Crédits
Retour
Crédits Les derniers hibakushas Réalisateur : Georges Tillard
Auteur : Anthony Dufour

Images : Georges Tillard et François Cauwel
Montage : Georges Tillard et Mathias Lavergne

Son : Laurent Rodier

Traductions : Keiko Aoki

Voix : Jean-Yves Huchet, Anthony Dufour, Nicolas Wiart, Aviva Fried, Mathias Lavergne, Alizee
Gonzalez, Georges Tillard, François Cauwel.

Développement et création web : www.keblow.com
Direction de projet : Czysz Fred
Développement : Guillaume Bedleem et François Bailleul
Création graphique : Vincent Hollebeke
Remerciements :
Hiroshima Peace Culture Foundation
Kenji SHIGA - directeur du Hiroshima Peace Memorial Muséum
Hiroshima Film Commission

Direction de la production : Nicolas Wiart

Production : Anthony Dufour et Jean-Yves Huchet

Avec la Participation de Arte
Direction de l’information : Marco Nassivera
Coordination rédactionnelle du projet web : Hugues Jardel
Production web : Annette Kaiser et Petra Mekaoui

Avec la participation du CNC

© Hikari / ARTE - 2015

Iwao Nakanichi

« Mes amis ont été pulvérisés à côté de moi »

Monsieur Nakanishi est un vieil homme très élégant. Malgré la chaleur de l’été à Hiroshima, il conserve son beau costume et sa casquette vissée sur le crâne. Il était adolescent le 6 août 1945, mais, comme beaucoup de jeunes, voire d’enfants de la ville, il travaillait dans une usine militaire. Hiroshima était un centre majeur de l’armée nippone, siège de la 5e armée et d’une partie de la machine industrielle impériale. Iwao Nakanishi est un survivant. Son corps irradié était quasiment mort une semaine après la bombe. Aujourd’hui, sa forme physique est impressionnante. Tout comme la force de ses souvenirs.

À découvrir à partir du 28 juillet
6 août 1945
Monsieur Nakanichi nous a donné rendez-vous là où sa vie a basculé pendant l’été 45. À l’époque, il travaillait à Hiroshima dans un entrepôt de l’armée et devant nous, il revit la tragédie qui lui a fait perdre tant d’amis… comme si c’était hier, comme si nous étions les premiers à l’écouter.
Que faire de l’héritage d’Hiroshima ?
Le bâtiment militaire de l’époque Meiji où travaillait M. Nakanishi est toujours aussi impressionnant. 500 m de long en briques rouges qui habillent une lourde structure et un toit en béton. Nous sommes dans le quartier de Minami au sud-ouest d’Hiroshima. Iwao Nakanichi se bat aujourd’hui pour que ce bâtiment soit préservé et réhabilité. Et il ne manque pas d’idées.
À découvrir à partir du 28 juillet